Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2011

Deux mois de blog, les statistiques

Aujourd'hui, ça fait deux mois que j'ai ouvert ce blog et comme le mois dernier, c'est le moment de faire un petit bilan et de le partager.
Depuis l'ouverture, le blog totalise 915 pages vues et rien que pour le 2ème mois 517. Le premier mois n'en comptait que 355. 520+355, ça ne fait pas 912 mais je ne m'explique pas cette différence.
Par pays, la France reste toujours en tête avec 611 pages vues. Les Etats-Unis suivent avec un nombre de 126 visites puis la Belgique atteint la 3ème place avec un petit 32. Je suis étonné de voir que le Japon en totalise 7. Comme les statistiques ne montrent que les 10 premiers pays, on ne voit pas que j'ai eu aussi un italien, un algérien, deux de l'Estonie, deux sénégalais, un russe, deux guadeloupéens, un mauricien, un réunionnais, un autrichien et enfin, un du Maroc. Les visites s'internationalisent ! (rires)

Pour les sites d'origine, http://www.google.fr/ est largement en tête avec 167 visiteurs venant du …

Nevermind - Nirvana - 20 ans plus tard

Alors comme ça, l'album Nevermind de Nirvana est sorti il y a 20 ans. Bon sang, comme je n'ai pas vu le temps passer! J'ai 20 ans de plus que lorsque j'ai entendu "Smells like teen spirit" pour la 1ère fois, le titre qui a propulsé le premier album de Nirvana... euh... que dis-je le deuxième ! Mais bon, c'est vrai, on a un peu tendance à l'oublier le premier. Mais que voulez-vous, Nevermind a été une telle déferlante à travers le monde ! 
Nevermind fait partie de mes premiers albums en format CD. Je l'ai encore. Il aura fallu que j'apprenne dans une émission de tv quelconque que l'album fêtait ses 20 ans pour me rendre compte que ça faisait quand même pas mal d'années que je ne l'avais pas écouté. Non, il ne prend pas la poussière, il est là dans la colonne à CD à portée de main entre le Mothers heaven de Texas et le Mellon Collie and the Infinite Sadness des Smashing Pumpkins.

C'est à partir du succès de Nirvana qu'est arr…

Adele

Il y a un peu plus de deux ans, je tombais par hasard sur une voix qui allait m'accompagner tout l'été sur mon lieu de vacances dans les montagnes d'Isère. La chanson était Hometown Glory et l'auteur-interprète s'appelait Adele. J'ai très vite découvert l'intégralité de son premier album, 19, dont est issue la chanson en question. En ce mois de juillet 2009, la jeune britannique n'avait pas encore percé dans le monde comme elle l'a fait récemment avec son titre Rolling in the deep issu de son deuxième album 21. La preuve, Hometown Glory était sorti en single en 2007.
Elle a fait du chemin depuis ; et il semble qu'elle soit partie pour rester sur la bonne voie.
Début septembre, par une indiscrétion non voulue (ou voulue, en matière de communication, toutes les façons de faire sont bonnes), elle reconnaissait au cours de l'émission britannique "The Jonathan Ross show" qu'elle retournait bientôt en studio pour enregistrer la chan…

La guerre des boutons (1962) - Yves Robert

Il y a quelques semaines à l'occasion de la sortie de "Fright Night", j'écrivais un article à propos du film éponyme original plus connu en France sous le titre Vampire... Vous avez dit vampire?. J'en profitais alors pour énumérer quelques films d'horreur célèbres qui avaient été remakés en demandant s'il y avait une logique autre que celle de l'argent dans la production de nouvelles versions d'anciens films américains.

Hollywood n'a pas le monopole des remakes. On en produit auusi en France. Parmi les films qui ont connu d'autres versions, on peut par exemple citer Fanfan la tulipe, Le Schpountz ou encore La cage aux rossignols dont le gros succès Les choristes de Christophe Barratier en est le remake. Et ce dernier semble prendre goût à la mise en scène de remakes puisqu'il signe La nouvelle guerre des boutons qui sort ce mois-ci. A la limite, pourquoi pas ? Je prends toujours le parti de ne pas avoir d'à priori positif ou négat…

Mon 11 septembre 2001

On sait tous ce qu'on faisait le 11 septembre 2001 lorsqu'on a pris connaissance des attentats. Moi, j'étais au volant de ma voiture, on m'a appelé pour me demander si je savais ce qu'il se passait. Non, je n'étais pas au courant. Je me souviens même avoir demandé: "Mais c'est un accident?". Non, un deuxième avion s'était abattu, il s'agissait d'attentats. En arrivant chez moi, j'ai allumé la télévision. Toutes les chaînes diffusaient ces incroyables images de New-York. J'ai vu les tours du World Trade Center s'effondrer en direct. J'osais à peine imaginer ce qu'étaient en train de vivre les personnes présentes sur les lieux. Cet événement est certainement l'un des faits historiques les plus marquants de la fin du XXème siècle et du début du XXIème. Je me souviens d'un commentateur (un historien peut-être) qui avait affirmé que le XXème siècle avait réellement commencé avec la 1ère guerre mondiale, le XXIèm…

Blacksad - Tome 4 : L'Enfer, Le Silence

Grâce à son ami Weekly qui réalise un reportage sur le jazz à la Nouvelle-Orléans, Blacksad se voit proposer un contrat par Faust Lachapelle, un riche et influent producteur de disques. Ce dernier lui demande de retrouver Sebastien Fletcher, un talentueux musicien héroïnomane. Le chat détective ne se doute pas que son enquête va le mener aux portes de sa propre mort.
Le dernier tome en date des aventures de Blacksad est un peu un retour aux sources du premier album. Après avoir évoqué le racisme et le Ku Klux Klan (Artic Nation), la guerre froide et le maccarthysme (Âme rouge), L'enfer, Le silence revient à ce qui a fait le succès de Quelque part entre les ombres, le 1er tome, à savoir une plongée dans une ambiance de pur roman noir.
Graphiquement, c'est à nouveau une réussite. Comme précédemment, les animaux pour caractériser tel ou tel personnage, ici un Hippopotame pour illuster un détective exhubérant, là une vieille guenon dans le rôle d'une soigneuse adepte de rites…