Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2012

Dix mois de blog, les statistiques

C'est le moment du bilan mensuel.

Après deux mois de baisse consécutive, le nombre de pages vues est de nouveau en hausse. C'est même un nouveau record avec 1710 pages vues. Le précédent record était de 1692 le 25 février 2012.

L'article sur le film Small soldiers fait désormais partie du top 10 alors que celui consacré au Tintin de Spielberg n'y est plus.


Le top 10 des pays d'origine comprend toujours les mêmes pays.


Merci à tous mes visiteurs.

The avengers (2012) - Joss Whedon

La 3D est peut-être sur le point de sauver le cinéma d'action des insupportables montages épileptiques qui l'avaient envahi depuis plusieurs années. En effet, j'imagine que regarder un film en 3D rempli de plans qui ne font que quelques centièmes de secondes aurait de quoi donner d'énormes maux de tête ou pire, la gerbe. Ainsi, les réalisateurs et monteurs de films à grand spectacle sont obligés de revenir à un style visuel plus classique, pour le bonheur des spectateurs... et du mien. Je me souviens par exemple du montage ultra "cut" de The Bourne supremacy qui m'avait plutôt agacé. Les films de Michael Bay en sont coutumiers et son Transformers : Revenge of the fallen en est le plus marquant. Le phénomène a pris tellement d'ampleur que le dernier James Bond, Quantum of solace, était passé à ce type de montage. Ce genre de procédé m'a toujours donné l'impression d'une solution de facilité plutôt que de prendre le temps de livrer un trava…

Skyfall - Teaser poster et teaser trailer du prochain James Bond

Je ne résiste pas à l'envie de partager ici la première affiche du prochain James Bond, Skyfall, ainsi que sa toute première bande-annonce.
L'affiche, dévoilée le 17 mai dernier est assez simple. En noir et blanc, Bond avance à l'intérieur d'un tunnel qui n'est autre que le célèbre "gun logo" et semble présager un film à l'ambiance assez noire.

La première bande annonce qui vient d'être dévoilée confirme cette impression de noirceur.


Il semble que tout ait été mis en oeuvre pour faire du prochain opus un James Bond remarquable. Au casting, outre le retour de l'excellent Daniel Craig, on a droit à Ralph Fiennes et Javier Bardem (impressionnant dans No country for old men) qui sont loin d'être des acteurs de seconde zone et la mise en scène a été confiée à Sam Mendes qui, lui aussi, n'est pas un réalisateur de second plan.

Cela fait bientôt quatre ans que le dernier James Bond, Quantum of solace est sorti. Il m'avait laissé sur ma f…

Sen to Chihiro no Kamikakushi (2001) - Hayao Miyazaki

A la fin des années 90 jusqu'au milieu des années 2000, il y a eu un véritable engouement en Europe pour le cinéma asiatique. Je veux dire un réel intérêt et une distribution conséquente pour des films autres que l'éternel Bruce Lee, les pitreries de Jackie Chan ou les resucées de Godzilla. Tous les genres du cinéma en provenance d'Asie devenaient nettement plus accessibles : films d'auteurs, dessins-animés, polars, science-fiction, horreur, épouvante, etc. Le pire et le meilleur. Aujourd'hui, il semble que l'enthousiasme soit passé, en tout cas il semble moins importé dans les salles. Il y a bien des sorties régulières en DVD et Blu-ray mais là aussi, ce n'est plus aussi important. La crise ? De cette période, j'en retiens ceux qui m'ont évidemment le plus impressionné, deux coréens et trois japonais : Oldboy (Old Boy), Gwoemul (The host), Batoru rowaiaru (Battle Royale), Zatoichi (Zatoichi) et Sen to Chihiro no Kamikakushi (Le voyage de Chihiro) d…

Les lyonnais (2011) - Olivier Marchal

Jusqu'à présent, j'avais toujours été déçu par les réalisations d'Olivier Marchal au cinéma. Seule la série Braquo qu'il avait créée pour Canal + m'avait pleinement convaincu. Il s'avère néanmoins que son dernier long métrage sorti en novembre dernier au cinéma et récemment en vidéo, Les lyonnais, est un bon polar : scénario bien ficelé, mise en scène carré et efficace. Très librement inspiré de la vie d'Edmond Vidal et des agissements du gang des lyonnais dans les années 60 et 70, le film effectue constamment des allées-retours entre notre époque où Edmond Vidal, rangé des voitures, vient en aide Serge Suttel son ancien acolyte en cavale et la période où, ensemble, ils ont enchaîné les braquages avec d'autres complices ; et avec l'aide parfois de proches de réseaux politiques très droitiers. Le service d'action civique est clairement évoqué.

Le casting est impeccable, en tête Gérard Lanvin et Tchéky Karyo, respectivement Edmond Vidal et Serge …

Doctor No (1958) - Ian Fleming

"Comme tous les soirs à six heures le soleil sombra dans une dernière flaque de feu, derrière les Montagnes Bleues. L'ombre violette descendait sur Richmond Road, et dans les jardins bien peignés on n'entendait que le chant des grenouilles et le crissement des cigales.
Seul le bourdonnement des insectes emplissait la large avenue déserte. Les propriétaires des luxueuses maisons - banquiers, directeurs de compagnies, hauts fonctionnaires - étaient tous rentrés chez eux depuis cinq heures et bavardaient en famille, prenaient une douche ou se changeaient. Dans une demi heure la rue s'animerait de nouveau, au moment des cocktails. Mais, pour l'instant, ce petit espace d'un kilomètre que les négociants de Kingston appellent "Rich Road" n'était qu'une scène vide où flottait le parfum entêtant du jasmin".

On lit régulièrement que Ian Fleming, à l'image de sir Arthur Conan Doyle avec Sherlock Holmes, avait tué James Bond à la fin de From Rus…