Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2012

Wrath of the Titans (2012) - Jonathan Liebesman

Oubliez Homère et L'Iliade, Hésiode et la Théogonie, Hollywood s'occupe de vous narrer à leur façon la mythologie grecque. Persée, le fils de Zeus, a décidé de vivre comme n'importe quel être humain. Simple pêcheur, il élève son fils Hélios. Cependant, dans le monde des dieux, Hadès, Arès et Cronos ont réussi à capturer Zeus, affaibli par le manque de dévotion des hommes et à l'enfermer dans les enfers. Persée se voit donc contraint de quitter son existence paisible pour sauver l'humanité avec l'aide d'Andromède, Agénor et Héphaïstos.
Wrath of the Titans est la suite de Clash of the Titans où déjà Sam Worthington, Liam Neeson et Ralph Fiennes interprétaient Persée, Zeus et Hadès. Le premier film avait été une déception, tant au niveau de l'histoire que de la 3D. J'en avais touché quelques mots dans mon article La 3D dans son salonn. Sa suite, pour peu qu'on ne soit pas tatillon quant au respect des récits de la mythologie de la Grèce antique, es…

Quatorze mois de blog - Les statistiques

Ce mois de septembre 2012 est le mois des records. Il y a eu 2230 pages vues, le précédent record datait du mois de mai avec 1710. Le 11 septembre fût aussi le jour enregistrant le plus de pages vues depuis l'ouverture de La maison de Gaspard, 286, dont les trois quart pour mon article sur le 11 septembre 2001 qui date pourtant de l'année dernière ; Signe que ce jour est un évènement important de notre Histoire récente.

Encore une fois, merci à mes visiteurs.

Concernant les articles les plus lus depuis le début, Live and let die et Small soldiers sont sortis du top 10 et ont laissé la place à The avengers et Total recall.


Les pays d'origine ne changent pas.



The woman in black (2012) - James Watkins

La scène d'ouverture installe le spectateur dans l'ambiance. Trois fillettes jouent gentiment à la poupée dans une chambre. Soudain, elles lèvent toutes les trois la tête vers quelque chose que la caméra ne dévoile pas. Puis, elles se dirigent vers les fenêtres, les ouvrent et se jettent dans le vide. On entend alors leur mère hurler. Elles sont mortes.

La saga Harry Potter étant finie, Daniel Radcliffe peut passer à autre chose et on peut le féliciter d'avoir choisi de tourner dans un film très différent des aventures du petit sorcier de Poudlard produit par les studios Hammer et mis en scène par James Watkins qui s'était précédemment fait remarquer avec le terrible et implacable Eden Lake.

Il semble que depuis qu'il a racheté la Hammer, John de Mol entend bel et bien relancer la production cinématographique de cette mythique société de production britannique de cinéma fantastique dont Peter Cushing et Christopher Lee en sont les acteurs les plus emblématiques. …

Je n'ai pas pour habitude d'afficher mes opinions politiques 2 : Le retour

On aime fêter de façon marquante les anniversaires à chiffres ronds, à commencer par les siens, ses 20, 30, 40, 50 ans ; et si vous n'avez pas l'intention de faire quelque chose d'exceptionnel, quelqu'un s'en occupe ; Pour vous faire une surprise ; Vous êtes content ; Pour vous rendre compte quelques années plus tard que vous ne fréquentez même plus la moitié des invités présents ce jour là. On aime aussi fêter certains événements historiques, de façon plus poussée lors de ces années considérées comme spéciales, on parle de commémoration pour les événements pas forcément joyeux : le bicentenaire de la révolution française, les 60 ans du débarquement du 6 juin 1944 et de l'armistice du 8 mai 1945, les 10 ans du 11 septembre 2001, les 40 ans des premiers pas de l'homme sur la lune le 16 juillet 1969, les 40 ans de mai 68, etc.

Le 20 septembre de cette année, ce sont les 20 ans de l'adoption du Traité de Maastricht par référendum français, ça se fête !
..…

Mission : Impossible - Ghost protocol (2011) - Brad Bird

La sortie d'un quatrième Mission : Impossible avait de quoi étonner un peu. Le 3ème opus avait moins bien marché que le précédent et Paramount n'avait pas renouvelé le contrat qui le liait à Tom Cruise, l'acteur principal de la franchise, en raison de son comportement que les responsables du studio avaient jugé inacceptable. L'acteur avait en effet menacé la Paramount à propos de la diffusion d'un épisode de South Park qui s'en prenait à l'église de scientologie. Il avait également critiqué Brooke Shields pour avoir pris des anti-dépresseurs pour se soigner d'un baby blues après son accouchement, ce que la scientologie interdit. Mais business is business, Paramount a vite retrouvé foi en Tom et Mission : Impossible - Ghost protocol est sorti en France à la fin de l'année 2011 et en vidéo en mai dernier.
Je ne suis pas un grand admirateur de la série d'origine en laquelle je ne vois qu'une production d'espionnage opportuniste à double ti…

Kokuriko zaka kara (2011) - Goro Miyazaki

"Les dessins animés japonais qui sont exécrables, qui sont terribles". Cette affirmation est de Ségolène Royal, formulée au cours de l'émission Midi 2 (extrait visible sur le site de l'ina ICI) en 1988 alors qu'elle venait défendre un amendement législatif pour la protection des enfants concernant la violence dans les programmes de télévision. Il y aurait beaucoup à dire sur le conservatisme, la condescendance, les préjugés et même une certaine forme de populisme qui l'animent pendant ce moment mais j'en resterai au sujet qui m'intéresse de développer ici, à savoir ces fameux dessins animés japonais. Elle a continué en 1989 dans un livre, Le ras-le-bol des bébés zappeurs, où elle s'en prend toujours à ces dessins animés japonais où elle n'y voit que la pire expression de la violence au sein d'histoires minimalistes et forcément la cause de tous les maux qui traumatisent la jeunesse française. Les politiques ne sont jamais responsables de …

Clint Eastwood est républicain. Sans blague ?

Jeudi 30 août 2012 à Tampa (Floride), Clint Eastwood effectue au cours de la convention républicaine un discours très critique envers Barack Obama. S'adressant à une chaise vide censée représenter le Président des Etats-Unis, les commentateurs de toutes sortes ont principalement retenu la dénonciation des 23 millions de chômeurs que la star a qualifié de "honte nationale" et qu'il était donc "temps que quelqu'un d'autre arrive et règle le problème" en concluant que "Quand quelqu'un ne fait pas le travail, qu'il s'en aille" ; Et tout le monde s'enflamme. Globalement, la prestation est jugée incohérente, étrange et même désastreuse.

Ainsi, par exemple, pour le Washington Post, "il n'y a pas de mots pour décrire ce qu'a fait l'acteur sur la scène de la convention jeudi soir". Evidemment, Michael Moore sur qui Eastwood avait menacé de tirer dessus si l'auteur de Bowling for Columbine se pointait chez …