Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2013

Chitty Chitty Bang Bang the magical car (1964) - Ian Fleming

"La plupart des automobiles ne sont qu'un conglomérat (un bien grand mot pour si peu de chose) d'acier, de fil de fer, de caoutchouc et de plastique, d'électricité, d'huile, d'essence et d'eau, sans oublier les papiers de bonbons que vous avez glissés, dimanche dernier, dans les rainures des banquettes. Elles lancent de la fumée par-derrière et des couacs par-devant ; elles ont aussi de grands yeux blancs par-devant, des lumières rouges par-derrière, et c'est à peu près tout. Ce sont de simples boîtes de fer blanc montées sur roues pour pouvoir se promener. Mais il en est d'autres - les miennes par exemple, et sans doute les vôtres - qui sont tout à fait différentes. Si vous vous efforcez de les aimer, de les comprendre, de les traiter aimablement, de leur éviter la moindre égratignure, si vous ne claquez pas leurs portières, si vous les soignez les astiquez, les regonflez quand il le faut, et les protégez autant que possible de la pluie et de la n…

Superbus

C'est presque à la dernière minute qu'on a appris (JustmeFanny et moi) que le groupe pop-rock Superbus passait à Barlin hier soir, dans le cadre de la fête nationale pour un concert en plein air au parc de la fossette qui forme un amphithéâtre gazonné. L'endroit est agréable.
J'ai en tête les propos de mon père au sujet d'un 14 juillet quand il était jeune homme où il a vu un Michel Polnareff venu encaisser son chèque en se contentant d'offrir le strict minimum au public venu profiter d'un concert gratuit.
C'est la première fois que j'allais assister à un concert dans le cadre d'un 14 juillet. Allais-je connaître ce même genre de désillusion ?
Eh bien non. Le maire de Barlin a affirmé au micro vouloir offrir une fête populaire. Le parc était rempli et les groupes ont été largement à la hauteur. L'orchestre de jazz local Ms Big Band a assuré la première partie avant un Superbus qui a franchement mis le feu, le plaisir devenant de plus en plu…

Dead rock machine

La sortie de Random Access Memories, le dernier album de Daft Punk, s'est faite à grand renfort de publicités, de supports médiatiques et de coups marketing. J'étais vraiment curieux d'entendre ce qu'allait livrer le groupe de musique électronique français mais en ce qui me concerne, c'est la déception. Je ne suis pas arrivé à l'écouter entièrement, tellement l'ensemble m'a ennuyé. Déjà, en découvrant Get lucky à la radio, j'ai eu un sentiment de déjà entendu et l'écoute de l'album m'a fait l'effet d'une sorte de revisite disco aux sons électro pop franchement pas novatrice. Si j'ai envie de sentir pousser des pattes d'eph en bas de mes pantalons et des pelles à tarte en guise de cols de chemises, j'écoute les Bee Gees. Je me demande où sont passés les géniaux inventeurs de Around the world du disque Homework qui, aujourd'hui encore, m’apparaît nettement plus moderne 15 ans après. Dommage...
Ainsi, je ne peux m&#…