Accéder au contenu principal

Superbus

C'est presque à la dernière minute qu'on a appris (JustmeFanny et moi) que le groupe pop-rock Superbus passait à Barlin hier soir, dans le cadre de la fête nationale pour un concert en plein air au parc de la fossette qui forme un amphithéâtre gazonné. L'endroit est agréable.

J'ai en tête les propos de mon père au sujet d'un 14 juillet quand il était jeune homme où il a vu un Michel Polnareff venu encaisser son chèque en se contentant d'offrir le strict minimum au public venu profiter d'un concert gratuit.

C'est la première fois que j'allais assister à un concert dans le cadre d'un 14 juillet. Allais-je connaître ce même genre de désillusion ?

Eh bien non. Le maire de Barlin a affirmé au micro vouloir offrir une fête populaire. Le parc était rempli et les groupes ont été largement à la hauteur. L'orchestre de jazz local Ms Big Band a assuré la première partie avant un Superbus qui a franchement mis le feu, le plaisir devenant de plus en plus communicatif entre le public et les membres du groupe. A plusieurs reprises, la chanteuse Jennifer Ayache a remercié le public dans des accents de sincérité que j'ai rarement entendu au cours d'un concert.

Voilà, je tenais à dire que Superbus en concert, ça vaut le coup. Et un groupe qui s'amuse avec les croquemitaines du cinéma des années 80 (Whisper) ne peut être que sympathique.



Quelques photos de JustmeFanny du concert



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Soldier blue (1970) - Ralph Nelson

Il existe des films dont vous entendez parler depuis des années mais les occasions de les voir sont rares voire inexistantes. Tout le monde vous en dit le plus grand bien, vous en énonce les thèmes, vous en décrit certaines scènes, les plus marquantes mais impossible pour vous de les visionner. Quasiment pas de diffusion tv et quand ils passent enfin, vous les loupez ou alors la chaîne ne fait pas partie de votre offre télévisuelle, ils ne sont pas en location en vidéo club (même si dans les années 80, le choix des films en VHS était plus vaste, nettement plus importante qu'aujourd'hui où l'offre de location DVD est d'une affligeante pauvreté), ils ne sortent pas à l'achat en DVD ou en BLU-RAY. Bref, il faut se contenter de contempler les affiches, les photos d'exploitation, lire et écouter les commentaires de ceux qui les ont vus. Avant, il fallait tomber sur un magazine qui en parlait (Merci principalement à L'Ecran Fantastique, Mad Movies et Impact), mai…

Les bronzés 3 : Amis pour la vie (2006) - Patrice Leconte

Quand j'ai posté un court article à propos de la comédie Les bronzés le 20 août 2012, j'étais loin de m'imaginer qu'il allait connaître le succès qu'il connait encore aujourd'hui. Au dernier rapport mensuel de statistiques fait le 25 mai dernier, il était 3ème des 10 articles les plus lus de mon blog. Depuis un moment, il est lu 15 à 20 fois par jour. Pourtant, ce n'est pas ce que j'ai écrit de plus intéressant et il y a évidemment des films nettement plus intéressants même dans le seul registre de la comédie. Seulement voilà, c'était l'été et Les bronzés est devenu un classique de la comédie estivale que j'avais revu pour l'occasion, toujours avec le même amusement. J'aime bien voir et revoir des films à la période de l'année dans laquelle ils s'inscrivent.

Je dois bien l'avouer, c'est dans l'idée de réitérer le même succès de lecture que j'ai posté un autre article sur la suite Les bronzés font du ski en pé…

Titanic (1997) - James Cameron

Titanic, sorti en 1997, reste aujourd'hui le plus gros succès au box office enregistré en France et le deuxième au niveau mondial. Beaucoup de gens qui ne vont jamais au cinéma sont allés le voir en salle. Moi-même, je n'y ai pas résisté, surtout parce que le metteur en scène, James Cameron, est un cinéaste dont j'aime beaucoup le travail. Concernant Titanic, j'ai encore des souvenirs très précis de la séance, avec qui j'étais, dans quel cinéma et de cette salle remplie et excitée à l'idée de voir le film du moment qu'il ne fallait pas rater. Un moment de cinéma qu'on n'oublie pas.
Je n'avais pas revu Titanic depuis sa sortie. En vérité, tout le battage qui s'en était suivi m'avait finalement agacé jusqu'à en être écœuré. C'est le revers de la médaille de ces énormes succès qui finissent par énerver tant tout le monde en parle, des médias qui en profitent pour vendre du papier jusqu'aux proches qui y vont de leurs commentaire…