Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2016

SPECTRE (2015) - Sam Mendes (second billet)

Je n'avais pas été véritablement convaincu par SPECTRE à sa sortie au cinéma. J'avais bien tenté la rédaction d'un billet positif mais les personnes sachant lire entre les lignes peuvent deviner que l'enthousiasme n'est pas entier. J'avais par la suite reconnu ma déception ICI.

En fait, je m'attendais à une autre histoire, à une autre intrigue. La raison ? La première photo dévoilée du film qui m'a tout de suite fait penser à On her Majesty's secret service. A cela s'ajoutait le titre du film qui supposait le retour de Ernst Stavro Blofeld et de son organisation criminelle. On her Majesty's secret service est le récit le plus marquant des intrigues liées à Blofeld et le SPECTRE.
Parmi les informations avancées avant la sortie, un point m'interpellait avec insistance, le nom du personnage interprété par Christoph Waltz : Franz Oberhauser. Dans la nouvelle Octopussy, il y a un Hannes Oberauser, professeur de ski d'un jeune James Bond,…

Walking dead - 15. Deuil & espoir

Deuil & espoir se préoccupe principalement de décrire les relations entre les survivants après l'horreur qui a eu lieu dans Piégés !. Les membres de la communauté doivent supporter le choc de l'attaque des zombies qui avaient réussi à envahir les rues d'Alexandria. Chacun doit surmonter ses angoisses et retrouver sa place.
Ainsi, Andrea qui maitrise le fusil-sniper s'occupe d'enseigner son maniement à quelques autres pendant qu'Abraham gère les fortifications de la communauté. Et Rick doit plus que jamais asseoir son rôle de chef mais il existe de fortes oppositions ; et son fils Carl est dans le coma.
Une fois de plus, ce monde chaotique sert de toile de fond pour mettre en exergue les interactions humaines en fonction de différents thèmes qui peuvent nous intéresser. J'apprécie beaucoup ce genre de volume qui intervient régulièrement dans cette série. Une pause est marquée, on souffle un peu, ce qui n'empêche pas les tensions d'être présentes,…

24 Underground

24 Underground prend place entre la saison 8 et 9 de 24. Jack Bauer est en cavale. On le retrouve ici en Ukraine où il vit sous une fausse identité avec une nouvelle compagne, Sofiya et gagne sa vie en travaillant aux docks du coin ; et décidément, il s'attire régulièrement des ennuis. Cette fois, il doit faire face à des mafieux russes.

J'avais lu une bande dessinée 24 quelques années auparavant qui ne m'avait pas du tout convaincu. Elle se déroulait avant la première saison et elle tentait artificiellement de maintenir un rythme d'une heure par page ou toutes les deux pages, je ne sais plus exactement, mais ce n'était absolument pas convaincant. De plus, les dessins étaient franchement mauvais. C'est trop souvent le cas avec les produits dérivés.

Ici, le résultat est nettement meilleur. Le dessin se veut réaliste. Le scénario ne cherche pas à coller sur vingt-quatre heures. L'ensemble des deux volumes regroupent l'intrigue à l'intérieur d'un j…

Shaken not strirred - Cocktails James Bond 007 - Recettes explosives et raffinées (2015) - François Joseph

Bien que passionné par l'univers de James Bond depuis près de trois décennies, je n'avais jamais bu de Vodka Martini shaken not stirred, le cocktail le plus connu de l'agent secret de Ian Fleming. Cet écueil est désormais réparé à l'occasion d'un récent repas avec deux de me plus proches amis où je leur ai proposé la boisson en guise d'apéritif en suivant la recette telle qu'elle est décrite dans l'élégant livre qui sert de support à ce billet : une mesure de Vodka, une demi mesure de Martini blanc et l'ensemble secoué dans un shaker avant d'être versé  dans un verre à Martini. Avant de le boire est ajoutée une olive verte dénoyautée.
La Vodka Martini shaken not stirred est un excellent cocktail, agréable au palet. Le manuel explique que les puristes préfèrent le mélange à la cuillère car elle ne casse pas les molécules de la vodka.

En fait, tous les cocktails que déguste James Bond sont détaillés, dans les aventures littéraires comme dans les a…

Lone wolf (2006) - Linwood Barclay

"Ce mardi-là, pendant que nous déjeunons, Trixie Snelling semble préoccupée. Pour tuer le temps, elle me raconte qu'elle écume les boutiques de déguisements afin de se procurer une arête osseuse frontale et satisfaire un client qui aime être dominé par une Klingon.
- Dans la série Star Trek, il y avait bien ces deux nanas klingon et ce chauve qui était le commandant ? me demande Trixie, qui sait que je suis une sorte d'autorité en matière de science-fiction.
- Ouais. Lursa et B'Etor Duras Deux sœurs humanoïdes. Elles essayaient d'éliminer le chancelier Gowron du Haut Conseil klingon.
Je marque une pause avant d'ajouter :
- Elles aimaient le cuir et les décolletés pigeonnants.
- De ce côté-là, ça va, rétorque-t-elle avec un petit mouvement de tête qui m'indique que mes connaissances approfondies ne l'impressionnent pas.
Parfois, je me demande pourquoi le cerveau rejette des informations importantes pour ne retenir que des bêtises."

C'est une plongée …

Walking dead - 14. Piégés !

Derrière les murs protecteurs d'Alexandria, il y a des zombies et une partie de ces murs cède sous la pression des monstres. Ils envahissent les rues du quartier et le carnage commence. C'est la panique dans la communauté et Rick est obligé de prendre les choses en main pour limiter la casse.

Douglas, le leader de la communauté qui se sent de moins en moins à sa place, est impressionné par le sang froid de Rick face à cette soudaine attaque. En panique, Douglas prend des armes à feu et tire sur les morts vivants. Hélas, une balle atteint Carl, le fils de Rick. Le leader n'a finalement pas d'autre choix que de céder sa place à Rick.

Un peu d'évolution était nécessaire ou Walking dead aurait commencé à tourner en rond et aurait perdu de l'intérêt. C'est donc au bon moment que l'histoire prend une nouvelle direction. Si ces séries veulent continuer à intéresser leurs lecteurs, elles sont obligées de toujours innover. Jusqu'ici, Walking dead y parvient…