Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

La maison de Gaspard : 5 ans !

Voilà cinq ans que depuis le 26 juillet 2016, j'entretiens ce blog en mettant régulièrement en ligne des articles, ou des billets, appelez cela comme vous voulez.
Quelques statistiques sur cette cinquième année qui vient de s'écouler, parce que j'ai un peu l'obsession des chiffres : 
Le premier janvier 2016 a vu battre le taux de fréquentation en une journée avec 1418 pages vues. Le 19 juillet 2016 est à la deuxième place : 349 pages vues. Le 10 juillet de cette année est troisième avec 307 et le 28 mai, quatrième : 288 pages vues. S'ajoutent également le 27 juillet 2016 à la huitième place, 206 pages vues et le 27 juin 2016 à la neuvième avec 196.
Ainsi, six dates de 2016 sont dans le top 10 des fréquentations de la maison de Gaspard. Je remercie les visiteurs.
Et pour accompagner cette date anniversaire, une photo prise par ma compagne sur les lieux de nos vacances, à Rocamadour, dans le Lot.
Appréciez !



24 - saison 6

Dans les dernières secondes de la cinquième saison, Jack Bauer (Kiefer Sutherland) se faisait enlever par des agents chinois. Au début de celle-ci, il est rapatrié aux États-Unis. Depuis plusieurs semaines, l'Amérique subit une vague d'attentats sans précédent. Rapidement, la menace nucléaire se fait sentir.
Autant la saison précédente m'était apparue comme un modèle de maîtrise du temps réel en la revoyant l'année dernière, autant la sixième emprunte des raccourcis parfois difficiles à avaler. De plus, la série prend l'allure d'une saga familiale, d'abord parce que le président américain est Wayne Palmer, le propre frère de David Palmer, un des précédents présidents de 24 et surtout aussi parce le frère de Jack Bauer est impliqué dans l'histoire ainsi que son père, apprend-t-on par la suite ; et ces deux là ne sont pas du côté des "gentils". Leurs actes sont tellement violents, immoraux et vénaux que la famille Bauer m'est apparue comme u…

Icebreaker (1983) - John Gardner

"Le complexe de la Mission commerciale militaire de la République socialiste populaire de Libye est situé près de la côte, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Tripoli. Un rideau d'eucalyptus, de cyprès et de pins le dissimule aux regards indiscrets. Vu du ciel, on dirait une prison. Trois clôtures anti-cyclones d'une hauteur de six mètres, surmontées d'un mètre de barbelé et de fil électrique, en forment l'enceinte.
La nuit, des chiens sont lâchés entre les clôtures et des patrouilles, en voitures blindées Cascavel, font des rondes régulières.
Les bâtiments du quartier sont avant tout fonctionnels. Une caserne basse, construite en bois, abrite les forces de sécurité ; deux immeubles plus confortables font office d' "hôtels" ; le premier héberge les délégués militaires étrangers, le second leurs homologues libyens."

Lire Ian Fleming une deuxième fois fut une profonde redécouverte de l'écrivain et du personnage qu'il a créé ; j'a…

James Bond : l'encyclopédie (2015) - John Cork & Collin Stutz

Pour ce livre illustré de nombreuses photographies, John Cork et Collin Stutz ont effectué un important travail de recensement. Les acteurs ayant incarné James Bond sont bien entendu décrits, comme les alliés soutenant et assistant 007 dans les films, de Dr No à Skyfall (le travail semble avoir été achevé avant la sortie de SPECTRE), les ennemis, les girls, jusqu'à des personnages plus secondaires ainsi que les véhicules, les armes et les gadgets qui apparaissent en plus de cinquante années d'aventures.
Ils n'oublient pas de mentionner parfois ce qu'il en est des romans et des nouvelles de Ian Fleming même si on pourra regretter, une fois de plus, que le traitement qui leur est réservé soit nettement moins conséquent. Mais que voulez-vous, le 007 originel est moins vendeur...

Nous avons les sujets classiques comme les différents interprètes de James Bond, les alliés, les ennemis, les girls, les véhicules, les gadgets, etc. Il y a cependant quelque chose qui devient as…